video corpo cad

Ça sonne bien

Wilkhahn
Favoris

L’acoustique joue un rôle majeur dans la conception des salles de spectacle. Tout comme la forme et la finition des surfaces, le choix des chaises fait également partie des facteurs qui influencent la qualité sonore d’un lieu.

Lors de la conception de lieux requérant une acoustique de qualité, il est important de connaître les propriétés d’absorption des surfaces. Des mesures spécifiques permettent de déterminer avec précision le parcours des ondes sonores. En règle générale, tout ce qui est lisse et dur est très réfléchissant, ce qui favorise l’apparition d’échos indésirables et amplifie le phénomène de résonance. À l’inverse, les surfaces souples et poreuses absorbent les bruits, quitte parfois à ce que le son d’une pièce paraisse assourdi et « étouffé ». Ceci vaut pour les murs, les plafonds, les planchers, mais aussi pour le mobilier.

Il incombe souvent aux fabricants de s’assurer que les sièges utilisés ont un comportement acoustique neutre. L’idée étant de limiter au maximum l’impact de tous les éléments mobiles d’une pièce sur l’acoustique générale. Cela constitue un avantage non négligeable pour les salles polyvalentes où les sièges minimisent les variations de l’acoustique.

Les étoffes riches et épaisses piègent une grande partie des sons. Les surfaces lisses en bois et en matière synthétique les réverbèrent. Les textiles légers et poreux, tels que la résille tendue utilisée dans la fabrication de l’assise et du dossier des sièges polyvalents Aline de Wilkhahn, se caractérisent en revanche par leur neutralité acoustique. Un avantage qui a permis à ces sièges de s’imposer comme le choix numéro un dans de nombreux espaces plurifonctionnels exigeant une acoustique de qualité. C’est notamment le cas de l’auditorium d’Uppsala en Suède mais aussi de la salle dédiée à la musique de chambre du « Konzerthaus » de Stavanger. Les sièges Aline équipent également les salles de répétition du célèbre opéra d’Oslo.

Autre avantage propre aux sièges à piètement luge Aline : contrairement aux chaises à quatre pieds, ils glissent et ne font donc pratiquement aucun bruit lorsqu’ils sont traînés sur le sol. Et dernier point mais non des moindres, l’élasticité de la structure et le revêtrement en résille souple offrent un remarquable confort d’assise. De quoi apprécier et se détendre devant n’importe quelle conférence ou œuvre musicale, même les plus longues !

Bruits bons
{{medias[142741].title}}

{{medias[142741].description}}

{{medias[142742].title}}

{{medias[142742].description}}

Autres trends associés

Recherches associées